Eric, 48 ans, chargé d’exploitation informatique, nous livre son témoignage suite à son bilan de compétences réalisé avec le CIBC en 2018 :

« J’ai occupé un poste de technicien support pendant 6 ans dans une société de services informatiques. Au fil des années, je suis monté en compétences vers un poste de type chef de projet informatique, sauf que mon entreprise n’a pas reconnu cette montée en compétences. Malgré mes multiples demandes de formation et d’évolution chaque année durant les entretiens professionnels, ça n’a jamais eu lieu. En 6 ans, je n’avais eu qu’une évolution professionnelle et il n’y avait pas de volonté de l’entreprise de me faire évoluer.

En parallèle je recherchais un autre travail mais cette recherche n’a pas abouti, je n’avais pas de diplôme en informatique alors que c’était mon domaine de prédilection. Et c’est ce qui m’a poussé à faire mon bilan de compétences : à la fois cette non reconnaissance et non valorisation de mes compétences au sein de mon poste, cette stagnation, et puis ce blocage à trouver un autre poste soit équivalent soit supérieur. Cela a été le moment déclencheur.

Quand j’ai débuté mon bilan de compétences, j’étais dans un état d’esprit où j’avais perdu confiance en moi, où mon envie d’aller au travail avait disparue et/ou je n’envisageais plus aucune perceptive d’avenir professionnelLa seule chose que je savais, c’est qu’il fallait que cela change. Je ne voulais pas faire une révolution, une reconversion complète vers un autre domaine.

Au fil des échanges, ma conseillère a su me montrer comment réaliser ce changement tout en restant dans mon domaine de compétences. J’ai pu clarifier mes envies, nous avions établi plusieurs scénarios réalistes de formation et une motivation qui me donna la force de démissionner dans le but de trouver un contrat en alternance.

Si ma situation a tellement évolué depuis 2 ans (passé d’un poste de technicien à un poste de « jeune cadre » enthousiaste) c’est en grande partie grâce au travail réalisé durant mon bilan de compétences. Il faut savoir se remettre en question sans perdre de vue une certaine confiance en soi. »

Des questions sur le bilan de compétences ?  Contactez-nous !